< Retour

Éco-chèques : passage véloce du papier vers l’électronique !

Monizze fait le bilan après une année de chèques-repas électroniques ainsi que six mois d’éco-chèques électroniques et voit sa position de pionnier et de partenaire privilégié se renforcer plus que jamais lorsqu’il s’agit de passer au numérique.

Entre 2015 et 2016, Monizze connait une croissance de plus de 60% en termes de volume d’émission de chèques-repas électroniques ainsi qu’une croissance du chiffre d’affaires de 84% pour la même période.

L’éco-chèque électronique, quant à lui, représente un franc succès puisqu’autant de clients y sont passés en 4 mois qu’ils n’en sont passés en deux ans vers les chèques-repas électroniques. Cette tendance a d’ailleurs été confirmée pour tout le marché lors du dernier CNT en septembre sur le sujet, avec un transfert de 18% du papier vers le digital. Rien que chez Monizze, ce sont 3.000 entreprises qui ont déjà signé un contrat éco-chèques, soit 23% de sa clientèle totale. Ces résultats, qui représentent un potentiel de 35.000 bénéficiaires, sont deux fois supérieurs aux prévisions du Digital Native du secteur.

dhnet.be
rtl.be
lalibre.be